Reconversion Professionnelle : Trouver sa voie

Aujourd’hui, je reviens avec mon sujet favori : la reconversion professionnelle.

Je te parlais dans mon précédent article des questions à se poser avant de démarrer sa reconversion. As-tu vraiment besoin d’effectuer un changement radical ou bien as-tu simplement besoin d’ajuster quelques éléments de ta vie professionnelle ? et je te donnais également des clés pour bien démarrer et partir sur de bonnes bases. Si tu as loupé la première étape, c’est ici que ça se passe.

 Une fois que c’est fait, nous pouvons passer à la 2nde étape : l’identification de ton projet professionnel de cœur. Comment trouver ce job de rêve qui est fait pour toi ?

Je parle bien d’un job de rêve, de ce métier qui te fera vibrer et qui te permettra de te lever chaque matin avec énergie, inspiration et enthousiasme. De ce métier qui te permettra de te sentir pleinement à ta place, de t’épanouir et d’exprimer ton plein potentiel. Et aussi d’être payée à le faire !

 

Je te conseille pour cette étape de prendre le temps de répondre aux questions et de te recentrer sur toi, au calme pour le faire. Et n’hésite pas à laisser infuser et à y revenir par la suite. Car l’idée ici c’est que tu te reconnectes pleinement à toi et à tes aspirations profondes. Que tu lâches le mental, les peurs, le potentiel jugement des autres,… et que tu te reconnectes à ton cœur. C’est juste toi et tes envies naturelles, sans aucune limite. Je vais aussi t’aider à identifier justement ce qui pourrait t’empêcher de te reconnecter à ta joie et d’être pleinement toi. Parce que parfois ces obstacles sont tellement présents qu’ils nous empêchent d’accéder au meilleur pour nous.

C’est parti !

Les étapes pour trouver sa voie :

Se reconnecter à ses rêves :

Commence par te poser ces questions :

 

  • Si tu avais tout l’argent du monde, que tes proches étaient à l’abri, que tu avais voyagé à travers le monde et pris de longues vacances, que ferais-tu de ta vie ? 
  • Qu’est-ce que te passionne ?

A ce stade, n’essaye pas d’analyser les choses sous tous les angles, mais laisse plutôt venir ce qui vient.  

Peut-être que tu as l’impression de n’avoir aucune passion, aucun rêve. Et je te comprends car c’était mon cas également. Je ne savais plus ce qui me rendait vraiment enthousiaste et en joie. J’étais en mode pilote automatique et je me laissais porter par la vie. Jusqu’à ce que je me reconnecte à ma réelle joie et à ce qui me faisait vibrer. Aujourd’hui, la phrase qui m’accompagne en tout temps est la suivante : « désormais, je veille à garder le plaisir au cœur de ma vie, je fais des choses qui me font plaisir, et je réussis ! ». 

Pour t’aider à te reconnecter à ce qui te fait vibrer, n’hésite pas à remonter à ton enfance et à ton adolescence. La place du mental et de l’égo dans nos aspirations, nos décisions et nos pensées sont bien plus faibles à ces périodes que pendant notre vie adulte, avec tout ce stress, ces obligations, les codes de la société, …

 

C’est pourquoi je t’encourage à te remettre à la place de cet enfant que tu étais et de répondre aux questions suivantes de façon spontanée :

  • Que faisais-tu naturellement ?
  • Que rêvais-tu d’être ou de faire ? 
  • Quels étaient tes passe-temps favoris ?

Note tout ce qui te vient, et ne t’impose aucune limite.

Lorsque tu étais adolescente, et que tu devais faire des choix de carrière :

  • Est-ce qu’à un moment, tu avais envie de faire un métier en particulier mais que l’on t’a découragé ? parce que ce métier n’était pas assez prestigieux ; parce qu’il y avait peu de débouchés ; parce que ton niveau scolaire ne te permet pas de faire ce métier, etc.

 

L’idée ici c’est de te reconnecter à ce que tu aimais. A ce qui t’appelait à l’époque. Peut-être que ton projet de reconversion ne sera pas exactement le même mais c’est déjà une très bonne piste pour te reconnecter à tes aspirations et pour t’orienter pour la suite.

Identifier sa zone d’excellence :

Quels sont tes talents naturels ?

Chaque personne dispose de certaines habiletés à être ou faire pour réussir dans un domaine. Mais le plus difficile c’est d’en avoir conscience. Car l’une des caractéristiques d’un talent naturel c’est d’être invisible pour la personne qui en est dotée.

Les talents contribuent à te rendre unique. Les repérer pour les bichonner : c’est la base de ton succès futur. Parce que lorsque l’on utilise nos talents, nous le faisons naturellement et avec plaisir, performance et durabilité. Cela ne nous demande pas d’énergie et nous n’avons pas l’impression de travailler.

Il y a des milliers de talents possibles : tu es peut-être bonne pour trouver des solutions, comprendre les sentiments des autres, motiver des troupes. Tu as peut-être une belle plume, un enthousiasme contagieux, un super relationnel, un don pour assortir les vêtements.

Tes talents ce sont toutes ces choses que tu fais rapidement et avec une grande maitrise. Ils sont différents des compétences qui s’acquièrent avec la méthode et l’expérience. D’ailleurs, tu peux également lister les compétences que tu as développées mais ne te base pas trop dessus. Tu as besoin de savoir ce qui te fait vraiment vibrer, sans que cela n’ait aucun lien avec tes compétences et ce que tu as acquis ou appris pendant les dernières années de ta vie professionnelle. Tu dois voir au-delà de ton CV et de tes études pour te rebrancher à toutes ces choses qui font intrinsèquement parties de toi et qui ne sont pas énumérées sur ton profil professionnel.

Définir son Grand Pourquoi :

A travers ton activité, quelle pierre souhaites-tu ajouter à l’édifice ? Comment tu pourrais te sentir utile ? qu’est-ce que tu veux apporter au monde ?

Je te propose ici d’envisager le travail comme autre chose qu’un moyen de gagner sa vie, d’occuper son temps ou un passage obligé. Travailler peut être une occasion de contribuer de manière positive au monde, d’apporter quelque chose d’unique à la société. Rendre le monde meilleur en faisant sa part.

Parce que la contribution c’est aussi la clé qui permet de retrouver du sens dans ce que l’on fait et de se sentir utile.

  • Demande-toi : A quoi je veux contribuer par mes actions ?

Définir les contours de sa vie idéale :

L’étape suivante est de dessiner les contours de ta vie idéale.

  • Demande toi quels sont les ingrédients de ton épanouissement professionnel ? Dans quel environnement souhaites-tu travailler ? Combien d’heures par jour ? Quelle ambiance ? Quel salaire ? travail individuel ou de groupe ? Quel niveau de responsabilités ? Équilibre vie pro / vie perso ? …

Lorsque des pistes professionnelles émergeront, tu pourras les confronter à ces réponses pour vérifier si elles matchent bien avec tes aspirations.

Identifier et Libérer les obstacles intérieurs :

Parfois, nous avons des barrières inconscientes qui nous limitent et nous empêchent d’accéder au meilleur pour nous.

Je parle de ces petites phrases qui nous sabotent avant même d’avoir tenté quoi que ce soit et qui nous brouillent la vision :

  • « Je ne peux pas vivre de ma passion »
  • « Ce n’est pas un métier »
  • « Je n’ai rien d’extraordinaire » ou « je suis une personne normale »
  • « Le travail ce n’est pas pour s’amuser, c’est pour payer ses factures »
  • « Je ne suis pas assez douée »
  • « Je suis trop jeune / vieille »
  • « Je fais cela car il y a des débouchés »

Mais aussi de certaines peurs qui cherchent à nous protéger en nous laissant dans notre zone de confort. Comme la peur de l’échec « ça ne marchera pas de toute façon » « je ne pourrais jamais en vivre », la peur du regard des autres, la peur de ne pas être assez compétent

De mon côté, quand j’ai trouvé mon job idéal, j’ai dû faire face à 2 obstacles principaux :

  • La peur de quitter ma sécurité financière, mon bon salaire, mon CDI et de ne pas pouvoir vivre de mon métier
  • Et la peur de ne pas être assez compétente et légitime

Au début, j’ai vraiment laissé tomber. A tel point que j’ai abandonné mon projet pour refaire le même métier qu’avant. Tu n’imagines pas à quel point cela m’a rendu triste. J’ai eu le sentiment que j’allais le regretter toute ma vie si je ne tentais pas. J’ai alors décidé de croire en moi et de suivre mes élans. J’ai travaillé en profondeur sur mes peurs et sur ma confiance pour oser franchir le pas. J’ai pris conscience que j’avais toutes les ressources en moi pour rebondir et m’adapter si nécessaire.  J’ai décidé à ce moment de tenter de vivre ma meilleure vie et de ne pas me laisser gouverner par ma peur et mon mental.

Par ailleurs, ce qui m’a grandement aidé c’est aussi d’aller chercher des modèles de réussite. Des personnes qui faisaient le même métier que je voulais faire et qui avaient réussi. Voir que quelqu’un s’est retrouvé face aux mêmes difficultés et qui a réussi malgré tout m’a permis de me rendre compte que moi aussi j’en étais capable et que c’était possible. 

 

  • Écris toutes les pensées négatives qui tournent en boucle dans ton esprit par rapport à ton projet de reconversion.

  • Identifie les peurs qui surgissent.

  • Et demande-toi : elles t’empêchent de faire quoi concrètement ?

  • Complète cette phrase :  même si j’ai peur, j’ai envie de : ___________

Sache que tu commences un processus qui prend du temps et qui peut prendre plusieurs mois. Ne soit pas pressée, prend bien le temps nécessaire pour faire murir tes idées.

Si tu ressens le besoin de te faire accompagner dans ce projet, si tu as besoin d’un guide, d’un soutien, tu peux te faire accompagner par un professionnel spécialisé et qualifié.

 

Si tu veux me poser tes questions voire même me partager tes exercices et tes prises de conscience, tu peux m’envoyer à tout moment un mail à marjorieds.coach@gmail.com. Je serai ravie de te lire.

Pour conclure :

Un travail d’introspection est essentiel pour que tu puisses identifier ce projet professionnel qui te procurera joie, épanouissement et motivation.

Cela passe par l’identification de tes désirs profonds et de tes besoins. Mais également par une reconnexion à ton intuition pour que tu puisses suivre tes élans naturels et ton cœur pour avancer sur ton chemin du bonheur.

Tu l’as aussi compris, un travail sur tes peurs et sur tes croyances limitantes est aussi indispensable pour que tu puisses faire des choix alignés. Pas des choix qui colleront avec les codes de la société, ni des choix que te fera par peur de quelque chose et donc être dans l’évitement.

Une fois que tu as compris cela et accompli ces étapes, que ton job idéal est à portée de main :  la prochaine étape pour toi est maintenant de construire et de concrétiser ton nouveau projet. 

C’est ce que j’aborde ici 🙂

Découvrir d’autres articles

Féminin Sacré

Féminin Sacré

Coucou, Je suis ravie de te retrouver aujourd’hui avec cet article dédié au féminin sacré <3Nous entendons beaucoup parler du féminin sacré ces...