Le coaching : c’est quoi ? Pour qui ?

Aujourd’hui, c’est avec plaisir que je te retrouve pour te parler de mon activité de cœur : le métier de coach de vie.

J’entends tellement tout et n’importe quoi à ce sujet que j’ai eu envie de te partager mon point de vue de professionnelle.

Et pour cela, je voulais tout particulièrement répondre à ces questions :

  • Qu’est-ce que le coaching ?
  • Pourquoi faire appel à un coach ?
  • Comment choisir son coach ?

Sache que je me suis formée au coaching pendant 18 mois au sein d’une école canadienne. Aujourd’hui j’exerce à plein temps ce métier et suis en relation quotidienne avec des coachs. Par ailleurs, je me fais régulièrement accompagnée pour superviser ma pratique et je me forme continuellement.

Donc quoi de mieux qu’un professionnel pour te parler de son métier ? 😉

 Prête ?

C’est parti !

Ce que le coaching n’est pas – Les idées Reçues :

Le coaching est à la mode

Sache que le coaching existe depuis les années 1960 aux États-Unis… Ce n’est pas une discipline si récente que ça bien qu’elle soit arrivée plus tard en France. Il est vrai qu’on entend beaucoup parler du métier de coach. On a l’impression qu’il y a des coachs pour tout.

Mais en fait, c’est plutôt le mot « coach » qui est à la mode en ce moment : en effet, on parle de coaching quand on parle de « je vais te montrer ce que tu dois porter selon ta morphologie » ou « je vais te dire comment organiser ton intérieur », … Or techniquement, quand on te dit quoi faire, ce n’est pas du coaching de vie mais du consulting.

D’où mon prochain point :

 Le coach donne des conseils

C’est le consultant qui donne des conseils et pas le coach. Le coach est là pour t’aider à faire émerger tes propres solutions. Le chemin que tu prendras est ainsi le tien, celui qui te correspond et pas celui de quelqu’un d’autre.

Il peut être amené à te parler de sa propre expérience, à te proposer des pistes mais dans le seul but de t’aider à faire émerger tes propres réponses et solutions. Celles qui viendront de toi et qui seront alignées avec qui tu es.

Peut-être que tu te dis en lisant ces lignes : « si ce sont mes réponses et mes solutions, alors pourquoi j’ai besoin d’un coach ? ». Parce que tu peux avoir des blocages, des pensées limitantes comme « je n’en suis pas capable » ; « ce n’est pas pour moi » ; « ce n’est pas possible » qui brouillent ta vision et qui te bloquent. Le coach lui est là pour t’aider à te libérer de tous ces blocages un à un (issus de l’éducation, des codes de la société, d’expériences passées, de ce que quelqu’un a pu dire sur toi, d’un manque de confiance, etc), petit à petit et à ton rythme pour te faire découvrir tout ce qui se cache déjà en toi. Il t’aide à prendre conscience de ton potentiel et à le libérer pleinement pour que tu te rendes compte que tu en es capable.

Il t’aide à avoir cet état d’esprit :

  • « Je m’aime et je m’accepte comme je suis »
  • « Je mérite tout ce que je désire en abondance »
  • « J’ai confiance en mes capacités à … »
  • « Je suis assez. »

Le coach est une sorte de psy

 Le coach n’est pas un psychologue ou un psychothérapeute.

Rien que la manière d’envisager la personne donne une bonne indication sur la différence entre les deux pratiques : en coaching on parle de client et en psychothérapie on parle de patient.

Le coach va répondre à une demande d’évolution personnelle. Ce qui prime en coaching : définition d’un objectif précis à atteindre, mise en action concrète et constructionLe coach cherche à « comment faire mieux » plutôt que le « pourquoi ça ne va pas ». En psychologie, on est plutôt dans un éclaircissement de fond et dans le pourquoi.

Pourquoi faire appel à un coach ?

Rentrons dans le vif du sujet.

Pourquoi faire appel à un coach ?  Si tu ressens le besoin d’évoluer, de changer, de sortir de ta zone de confort et que seule tu n’y arrives pas ou tu prends beaucoup de temps, tu ne sais pas comment faire ni par où commencer.

Le coach va t’accompagner à concrétiser un projet évolutif. De manière générale, il va t’aider à améliorer ta vie, rien que ça 😉

Concrètement, tu peux voir le coach et ses outils de coaching comme : un facilitateur, un levier, un guide, un déclencheur de prise de conscience.  

Il va t’aider à atteindre tes objectifs mais pas que. En effet, il est là pour te faire prendre conscience que le chemin qui mène à l’objectif est aussi important (voire plus) que l’objectif en lui-même. En effet, sur ce chemin, tu vas en apprendre davantage sur toi-même, tu vas dépasser tes peurs, booster ta confiance et surtout apprendre à être autonome pour la suite.

Le coach peut généralement t’accompagner sur tous types d’objectifs de vie. En effet, ce n’est pas nécessaire qu’il soit un expert dans un domaine en particulier. Il maitrise des outils mais aussi une technique adaptable à tous types de problématiques. On dit qu’il est expert du processus.

Après, il n’est pas rare que les coachs se positionnent et se spécialisent sur des sujets particuliers. Par exemple, de mon côté, je me suis spécialisée en confiance en soi, plein potentiel parce que ces thématiques me passionnent. Mais aussi parce que ce sont des choses que j’ai moi-même vécues et qui me touchent tout particulièrement.

Comment choisir son coach ?

 Le match :

C’est important de bien choisir son coach pour se sentir en confiance avec lui. Mais également pour que vous soyez tous les deux sur la même longueur d’onde.

Le message que le coach véhicule, ses valeurs, sa manière de voir les choses et ses outils de coaching et parfois d’autres outils qui viennent compléter sa pratique (comme l’énergétique, la psychologie positive, la PNL…) doivent clairement te parler et résonner en toi.

Une relation de qualité, basée sur la confiance et l’authenticité c’est la base :

  • Parce que parfois vous aborderez des sujets épineux, tu traverseras des zones pas trop confortables
  • Parce qu’oser donner un feedback sincère permettra d’ajuster au mieux les séances et cela propulsera ton évolution
  • Parce que ton énergie ne doit pas être gaspillée à analyser ce que ton coach fait ou à remettre en cause ce qu’il fait mais au contraire doit être 100 % concentrée sur ton évolution personnelle

Pour ma part, j’ai vraiment à cœur lors de mes coachings que le feeling passe bien avec mes clientes pour pouvoir créer une bulle de bienveillance et de confiance, sans jugement. C’est la raison pour laquelle je propose aux femmes qui se sentent prêtes à passer le cap un premier appel découverte gratuit. Pour voir si dans un premier temps le feeling passe mais aussi pour voir si je suis la bonne personne pour les accompagner. Si ce n’est pas le cas, alors je redirige vers d’autres professionnels de mon réseau.

La formation et la certification :

Alors là il y a plusieurs écoles… Personnellement, je fais partie de ceux qui pensent que le coaching ça ne s’improvise pas, ça s’apprend. Mais il existe quand même d’excellents coachs autodidactes qui se sont formés « sur le tas » et d’autres qui malgré des heures de formation théorique n’ont pas développé les compétences relationnelles ni intégrées les principes du coaching…

A toi de voir si la formation est un élément important pour toi. Tout comme la certification : « titre de coach reconnu qui atteste que le coach a bien été formé aux techniques du coaching, qu’il est reconnu par ses pairs, qu’il continue à développer ses compétences et qu’il pratique régulièrement » (au moins 100 heures de coaching pour l’obtenir).

De mon côté, j’ai fait le choix de me former et de me certifier car ce sont des éléments importants pour moi.

Dans tous les cas, formation ou pas formation, à toi de voir si tu es face à un professionnel qui maitrise son processus, qui est dans une position d’égale à égale avec toi, qui est droit dans ses bottes, passionné de développement personnel,  …

Tu peux regarder pour cela le contenu qu’il partage sur les réseaux, regarder des vidéos pour le voir communiquer en live et capter son énergie, lire des témoignages, aller lui poser des questions directement. Rien de mieux qu’une première prise de contact au moins par téléphone ou par visio.

Et si tu veux en savoir plus sur les compétences de base du coach :

Les modalités du coaching :

En fonction de tes préférences, pense à regarder comment le coach fait ses séances : à distance ou en présentiel ? Le nombre de séances qu’il propose dans ses packs (ou séance à l’unité) ? La fréquence des séances ? Le temps des séances ? des exercices entre les séances ?…

A toi de voir quel mode de fonctionnement tu préfères et te correspond le mieux.

Comment concrètement se déroule un accompagnement de coaching ?

Les premières séances de coaching sont dédiées à la définition de ton objectif principal. Pour cela, vous allez principalement explorer ton état présent (ta situation actuelle) et ton état désiré.

Une fois l’objectif défini, vous allez le reporter dans un contrat de coaching dans lequel tes engagements et les engagements du coach y sont inscrits. 

Une fois ces étapes accomplies, vous allez travailler lors des prochaines séances à l’atteinte de ton objectif. Et tu verras, le chemin vers l’objectif est tellement riche et important,… à tel point que tu recevras plus en chemin vers l’objectif qu’en atteignant l’objectif lui-même, … 😉

Pour le moment ce que je te dis ce ne sont que des mots. Pas évident de bien se rendre compte de ce qu’est le coaching tant qu’on ne l’a pas testé.

Car comme disait l’un de mes formateurs : « le coaching ça ne se définit pas, ça se vit ». D’ailleurs pour illustrer son propos, il nous partager cet exemple :

« Imagine que ton coach est ton maitre-nageur et qu’il va t’apprendre à nager. Même s’il t’explique de A à Z la théorie, même s’il met des mots sur ce que tu vas devoir faire comme mouvements, ce que tu vas ressentir quand tu seras dans l’eau, cela ne te permettra pas de comprendre à 100% tant que tu ne seras pas dans l’eau et que tu n’expérimenteras pas. Le coaching c’est pareil, j’ai beau t’expliquer, c’est difficile à capter ». Ça te parle ? ^^

 Alors je vais quand même t’expliquer concrètement dans mes prochaines lignes comment se passe une séance de coaching mais garde bien en tête l’exemple que je viens de te donner :

Le coaching est un processus interactif qui se fait sous forme d’entretiens structurés et surtout sous forme de questionnement. Le coach est là pour poser des questions pertinentes et constructives dans le but de favoriser les prises de conscience, faire avancer le client et résoudre des problèmes. En fait, ces questions posées ne sont pas choisies au hasard (la plupart du temps elles sont issues d’outils puissants) car elles vont venir faire émerger chez le client ses propres solutions. Je le répète mais le coach n’est pas là pour donner des conseils et dire quoi faire. En plus de maitriser l’art du questionnement, le coach pratique aussi l’écoute active, la reformulation, l’observation, … tous ces éléments qui vont venir faire émerger des choses très profondes et faire avancer la personne vers l’atteinte de son objectif.

Et puis en fonction des coachs et de leur pratique, les séances pourront être accompagnées d’autres outils et d’autres approches. En fait, le coach est libre de créer une pratique qui lui est propre et qui lui correspond. Par exemple, il peut venir compléter ses séances avec du mentoring, avec des outils énergétiques, la psychologie positive, de l’hypnose, de la PNL, …

Le coaching, un investissement :

Le coaching est un investissement en temps, en énergie et en argent.

 Ce n’est pas juste une séance par semaine de 1h et puis c’est tout. Non. Une séance de coaching se termine toujours par une ou plusieurs mises en action. Par ailleurs, le coach peut donner des exercices à réaliser en individuel pour approfondir chaque séance ou par aller plus loin. Et puis, les échanges se poursuivent également entre les séances par messages ou coaching flash selon les besoins du coaché et la pratique du coach. C’est un réel investissement à la fois pour le coach qui propose un accompagnement sur-mesure et à la fois pour la personne qui se fait coacher.

 J’entends souvent : « Le coaching c’est cher ».

 Ma réponse : oui, le coaching c’est un investissement. Et c’est justement parce que c’est un investissement que les clients obtiennent des résultats. En fait, l’investissement financier peut être à la hauteur de l’investissement personnel qu’on fournit.

 Et puis, il ne faut pas voir le coaching comme un achat. Ce n’est pas une jolie robe qu’on achète et qu’on range dans un placard et qui va nous procurer un plaisir de courte durée.  Le coaching c’est un investissement sur soi, pour soi, sur la durée. Les résultats ne s’arrêtent pas au bout de 3 mois de coaching. Ils sont présents sur le long terme.

 Au lieu de voir le coaching comme un achat et de s’arrêter au prix, il faut plutôt se demander : quelle est la valeur que j’accorde à une vie épanouissante ? Qu’est-ce que je suis prêt à investir pour atteindre mes objectifs et avancer sur mon chemin du bonheur ? Si j’étais sûre d’atteindre mes objectifs avec le coaching, est-ce que je le ferais ?

 Pour moi, le coaching c’est un cadeau que l’on se fait, c’est une chance que l’on se donne pour avancer vers ce qui nous tient vraiment à cœur dans la vie. Parce que je l’ai moi-même vécu, je peux te dire que le coaching a marqué le début de ma nouvelle vie <3

Découvrir d’autres articles

Féminin Sacré

Féminin Sacré

Coucou, Je suis ravie de te retrouver aujourd’hui avec cet article dédié au féminin sacré <3Nous entendons beaucoup parler du féminin sacré ces...